Équipements malentendants pour qui?

Des équipements malentendants pour qui?

Qui sont les déficients auditifs ayant besoin des équipements d’accessibilité auditive (« équipements malentendants »)? On dit souvent « les sourds et les malentendants ». Qui sont-ils?

La plupart des  déficients auditifs ne pratiquent pas la Langue des Signes Française (LSF), car ils sont devenus sourds au cours de la vie. Ils se servent donc de leurs « restes » d’audition, qu’il faut amplifier. On les appelle plutôt « malentendants », même s’il y a de grandes différences entre leurs degrés de surdité ; légère, moyenne ou sévère…porteur d'appareil auditif

Pour les personnes ayant une surdité profonde et communiquant en Langue des Signes, il faut des interprètes.
Pour ceux qui ne pratiquent pas la LSF, il y a d’autres solutions:

 Les appareils de correction auditive (ACA) permettent de corriger les surdités légères, moyennes ou sévères. Mais  ils ne restituent pas toujours un résultat parfait, par exemple dans dans les lieux bruyants, ou les salles sonorisées. Dans ces dernières, beaucoup de malentendants se plaignent de ne pas comprendre toutes les informations parlées. Et de percevoir un son déformé par les haut-parleurs.

Les implants cochléaires sont des dispositifs permettant, grâce à un processeur implanté dans le crâne suite à une opération chirurgicale, de restituer une audition dans certains cas de surdité sévère ou profonde.

Nos équipements sont des aides techniques complémentaires. Ils concernent principalement les personnes portant un Appareil de Correction Auditive ou un implant cochléaire. Mais aussi les malentendants non appareillés.  On leur propose des accessoires d’écoute.

Dans tous les cas, il faut garder à l’esprit que la plupart des déficients auditifs aiment recevoir des informations écrites !

Remarque : Toutes ces informations font partie du contenu de nos formations

Contactez-nous